| Publié dans Consommation et tendances

TONEO FIRST : le retour des légumes oubliés

Jeans déchirés, perfectos, total look noir, pantalons palazzo… dans l’univers de la mode, le vintage revient au galop. Nostalgique, ou envie de combiner deux époques totalement distinctes, l’ancien refait également surface en design. Alors pourquoi ne pas faire honneur aux aliments oubliés qui étaient si présents du temps de nos grands-parents ?

 

TONEO FIRST : le retour des légumes oubliés

 

TONEO FIRST : un goût d’antan dans nos assiettes

La saison de l’automne est généralement liée à la nostalgie, la mélancolie, à l’image des  feuilles orangée tombantes. Restons sur cette touche nostalgique. Pourquoi ne pas parler des légumes, condiments longtemps oubliés et qui, de plus en plus reviennent au goût du jour ? Le fait de vous familiariser de nouveau avec ces produits vous fera, qui sait, cuisiner davantage, et donc délaisser un peu ces plats industriels moins « chaleureux ».

Redonnons, ensemble, vie à ces produits de plus en plus convoités dans la restauration.

Pour rappel, un article a déjà été écrit sur certains produits [ICI].

 

Goût d’antan À savoir Bienfaits
Betterave jaune Sa couleur diffère mais le goût sucré et la douce saveur sont présents. Riche en minéraux : potassium, magnésium et sodium. Vitamine B9 ou acide folique, elle a un rôle précieux pour le développement du fœtus, mais aussi pour notre système immunitaire.
Capucine tubéreuse (mashua) Tient ses origines de l’Amérique du Sud. Crue, son goût piquant s’assimile à celui du radis, mais plus dense.

 

Dans la Cordillère des Andes, est utilisée sous forme de perfusion pour combattre les maladies du système urinaire, du foie et des reins, par exemple.

Riche en protéines, fibres et glucides.
Cardon S’assimile à l’artichaut. Riche en calcium, fer, potassium et vitamines B et C.
Carottes aux couleurs variées Rend aimable selon les dires et offre un joli teint à la peau. Joue un rôle crucial dans la protection de la rétine et l’adaptation de l’œil à l’obscurité (provitamine A).
Cerfeuil tubéreux S’assimile à la carotte et au céleri. Son goût doux et sucré est proche de la châtaigne. Reconnu au Moyen-Âge pour les maux d’estomac, les contusions et la toux. Autres vertus : diurétique, dépuratif et résolutif.
Chayotte (christophine, chouchou, choko, coloquinte) Très connue et appréciée aux Antilles. Très peu calorique car gorgée d’eau. A la vapeur ou en gratin, c’est succulent.
Chou kale (chou frisé) Riche en micro-nutriments, idéal pour un programme détoxifiant.
Chou rave Consommation importante pendant la 2nde Guerre Mondiale. Aide à lutter contre les cancers et les maladies cardiovasculaires et neurodégénératives. Possède des vertus aphrodisiaques.
Crosne Malgré sa forme repoussante (chenille ou gros ver de terre), cette racine aidait les populations en temps de guerre à emmagasiner de l’énergie, quand les pommes de terre étaient réquisitionnées. Sa teneur en potassium et calcium est bénéfique pour les muscles, mais aussi pour le bon fonctionnement des os et du cœur.
Hélianthi Cuit, sauté, en gratin ou cru à la façon du radis. Peu calorique, riche en fibres, fer et potassium.
Navet boucle d’or Goût différent du navet « ordinaire ». Riche en cuivre, fer, potassium, magnésium et zinc.
Oca du Pérou Tient ses origines du Pérou, comme son nom l’indique. Résiste aux parasites et aux maladies.
Panais Ressemble visuellement à la carotte et a un goût sucré. Particulièrement riche en minéraux, sans oublier ses vertus antioxydantes.
Pâtisson Peut être blanc, vert ou jaune. Son goût s’assimile à celui du beurre. Très peu calorique et riche en minéraux, oligo-éléments, vitamines A, B et C.
Persil tubéreux Un mélange de carotte blanche et de persil frisé. A la fois un condiment, un légume et une plante médicinale. Ses principales vertus : antioxydant, digestif et diurétique.
Poire de terre (yacon) Tient ses origines du Pérou et était utilisée en médecine traditionnelle par les Amérindiens sous forme de sirop. En poudre ou sous forme de sirop, peut remplacer le sucre.
Potimarron S’assimile à la citrouille et au potiron. Riche en oligo-éléments, vitamines, protéines et faible en calories, il est recommandé en cas d’acidité stomacale ou fermentation intestinale. Participe aussi à la croissance des os, dents et du maintien des tissus de la peau.
Radis blanc (daikon) Tient ses origines de l’Asie et est très populaire au Japon. Riche en vitamine C et antioxydants. Est composé d’un apport suffisant en fibres, ce qui facilite la digestion.
Radis noir Aussi bon en bouche que pour ses effets nutritifs. Antiseptique, diurétique, cholérétique et fortifiant, sans oublier ses propriétés thérapeutiques.
Raifort S’assimile à de la moutarde ou du wasabi. Utilisé pour rehausser les plats.
Rutabaga (chou-navet) Parfait mélange entre le navet et le chou frisé, il est tombé aux oubliettes après la 2nde Guerre Mondiale. Teneur en antioxydants très forte.
Salsifis S’assimile au scorsonère. Riche en protéines et fibres.
Scorsonère S’assimile au salsifis. Ses principaux atouts : allantoïne, fibres alimentaires, vitamines B, C et E.
Souchet comestible Son goût s’assimile à celui de l’amende. Riche en minéraux et sans gluten, il facilite le transit tout en comblant les fringales.
Topinambour A connu un grand succès au 17ème siècle, pour se faire remplacer progressivement par la pomme de terre. Très consommé également durant la 2nde Guerre Mondiale. Bon pour notre masse osseuse : minéralisation de la densité osseuse notamment. Un allié pour une bonne digestion, l’absorption et la perte de poids.
Vitelotte Variété de pomme de terre. Peut être utilisée comme une alternative à la patate douce. Rare et pourtant possède un intérêt nutritionnel : vertus antioxydantes, réduit l’hypertension artérielle, diminuant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires.

 

TONEO FIRST : des idées recettes au goût d’antan

 

TONEO FIRST : idées recettes au goût d'antan

 

Vous l’aurez compris, la plupart des légumes oubliés sous souvent liés à la pauvreté et aux restrictions des temps de guerres. Et pourtant, voyez comme ces produits sont exceptionnels du point de vue nutritionnel.

Laissez-nous vous faire saliver par quelques recettes. Vous pouvez les retrouver dans la plupart des sites de cuisine ou autres médias connus : Marmiton, Atelier des Chefs, Cuisine de A à Z, Ducros, 750g.com, Cuisinons les Légumes, l’Express, etc.

  • Carottes, panais et céleris rôtis à l’orientale
  • Chapon rôti aux légumes oubliés
  • Chips de choux kalé
  • Crème de topinambours à la truffe
  • Croissants de potimarron rôtis aux épices
  • Gâteau de patate douce
  • Fricassée de topinambours, vitelottes et cerfeuil tubéreux
  • Frite de patate douce / frite de panais
  • Lasagne de légumes oubliés au lard
  • Mirepoix de légumes oubliés
  • Mousse de salsifis
  • Pintade chaponnée, crosnes, pommes et gingembre
  • Poêlée épicée de topinambours et carottes
  • Risotto de salsifis et saumon croustillant
  • Samoussa aux fanes de navets blanc et fromage de chèvre
  • Soufflé de radis noire et parmesan
  • Tarte d’automne au potimarron
  • Tarte topinambour et noisette
  • Velouté de panais aux huîtres
  • Velouté de pâtisson à la muscade

 

Alors, à l’annonce de ces mets, comment vous sentez-vous ? Nous, affamés ! L’Équipe TONEO FIRST vous lance un défi : rendez à ces légumes oubliés la place honorable qu’ils méritent dans nos assiettes. Bon appétit à tous.

 

Source sur les légumes disparus : Foodpowa

Étiquettes : , , , , ,