| Publié dans Actualités et normes du monde financier

TONEO FIRST en constante lutte contre la fraude

Fraude en assurance, fraude dans l’administration, fraude fiscale, bancaire et financière, presque tous les secteurs d’activités souffrent de cette menace. En tant que clients – et même en tant que non clients –  vous pensez peut-être être les seuls à subir ces malversations ? Non, c’est loin d’être le cas. Les sociétés, comme les particuliers, doivent faire face à la fraude. Vous comprendrez bien vite que chaque entreprise détient son propre protocole anti-fraude qui, malgré son déploiement, n’éradique pas pour autant les agissements néfastes d’usurpateurs.

Retraitons, ensemble, ce sujet sensible.

 

TONEO FIRST en lutte constante contre la fraude

La fraude, une menace centrale dans le monde bancaire et financier

Définition juridique de la fraude

Que nous dit Juritravail ? « La fraude en matière civile ne se démarque guère de la fraude pénale. Il s’agit d’un acte réalisé en utilisant des moyens déloyaux à surprendre un consentement, à obtenir un avantage matériel ou moral indu ou réalisé avec l’intention d’échapper à l’exécution des lois ».

En d’autres termes, la fraude est :

  • un acte illégal
  • un acte puni par la loi
  • une forme d’escroquerie

 

Que nous dit l’article L 313-1 du Code Pénal sur l’escroquerie ? Il s’agit d’un « fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende. »

Pour information, la peine peut être alourdie à 7 ans d’emprisonnement et de 750 000 euros d’amende dans les cas suivants :

  • La victime est une personne vulnérable (personne âgée, personne en situation de handicap, enfant). Il s’agit ici d’un abus de faiblesse.
  • La victime est un agent public.
  • L’escroquerie résulte d’une fausse collecte de fonds pour une œuvre caritative.

 

Dernière chose à retenir, agir en bande organisée est passible de peines pénales pouvant aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement avec 1 000 000  d’euros d’amende.

Par cette définition plus complète, vous remarquez bien que la victime de cette tromperie peut être aussi bien une personne physique [VOUS] qu’une personne morale [NOUS, TONEO FIRST].

Les grands types de fraude

 

Les grands types de fraudes selon TONEO FIRST

 

La fraude se décline en plusieurs catégories. Voici les principaux types de fraude.

  • Fraude fiscale : dissimuler une partie de ses revenus dans le but de payer moins d’impôt. L’État en est la principale victime.
  • Fraude sociale : ici, les organismes liés à la Sécurité Sociale sont lésés. La fraude aux cotisations sociales viendrait des employeurs et la fraude aux prestations sociales des employés.
  • Fraude à la carte bancaire : consiste à utiliser la carte bancaire d’autrui – même en l’absence d’un vol physique de la carte – afin d’effectuer des transactions financières (paiements, retraits). La possession des coordonnées bancaires suffit à engendrer une fraude.
  • Faux et usage de faux : dans ce cas, une partie de la vérité est au minimum altérée et cette pratique illégale vise à causer un préjudice à autrui. Des exemples : faux documents, faux diplômes, fausses attestations, faux bulletin de salaire, faux avis d’imposition, etc.

TONEO FIRST met tout en oeuvre pour limiter cette menace

Actions anti-fraude : les justificatifs requis

La fraude à la carte bancaire, mais aussi le faux et l’usage de faux sont des cas bien connus, malheureusement, et qui entachent la réputation de TONEO FIRST, et pas seulement.  Toutes les entreprises dont le nom apparaît ou dont les services et prestations ont été utilisés pour cette tromperie.

Afin d’éviter d’avoir dans nos bases client des malfaiteurs, voici l’une des raisons pour lesquelles nous vous demandons des pièces justificatives, que ce soit :

  • pour passer d’un statut à un autre ;
  • pour finaliser une opération dont certains critères n’ont pas été automatiquement validés ;
  • pour modifier des informations personnelles.

 

Pour rappel, et s’agissant des statuts de votre carte prépayée TONEO FIRST, voici la documentation requise acceptée par nos services ICI.

 

STATUT DÉCOUVERTE STATUT AVANCÉ STATUT INTÉGRAL
Sans justificatif requis Une pièce d’identité valide Une 2ème pièce d’identité valide + un justificatif de domicile de moins de 3 mois

 

Outre la documentation légale exigée, TONEO FIRST vérifie scrupuleusement les informations qui lui sont fournies. D’ailleurs, et en cas de suspicion, il n’est rare de demander aux clients des documents supplémentaires.

 

  • Vous souhaitez modifier vos informations personnelles et nous remarquons que votre adresse email est différente que celle enregistrée ou que cette dernière comporte des nom et prénom différents des vôtres ? SUSPICION !
  • Vous n’êtes pas le seul à avoir commandé une carte TONEO FIRST à la même ou quasiment la même adresse postale ? SUSPICION !
  • Vous venez à peine de commander votre carte TONEO FIRST et vous souhaitez déjà en avoir une autre ? SUSPICION !
  • Vous n’avez pas encore utilisé l’ensemble des plafonds disponibles de votre statut actuel que vous souhaitez déjà passer au statut INTÉGRAL ? SUSPICION !
  • Vous rechargez votre carte TONEO FIRST pour effectuer simultanément un retrait en DAB ? SUSPICION !
  • Nombre de vos retraits se font à l’étranger et durent plus de 3 mois consécutifs ? Finie la suspicion, conformément à nos CGV et CGU, votre / vos carte(s) se verra /ont bloquée(s) jusqu’à une utilisation normale de votre / vos carte(s) sans compte bancaire TONEO FIRST.

Actions anti-fraude : la prévention

Parce-que répéter ne fait pas de mal et qu’il est préférable de prévenir que de guérir, nous vous demandons d’être très vigilant sur Internet.

 

Actualités : exemple concret de fraude relevé par TONEO FIRST

 

Évitez d’être crédules, naïfs quand il s’agit d’aider quelqu’un pour de l’argent. Dernièrement, un cas d’escroquerie est sorti de l’ombre. Il s’agit de coupons achetés en échange de chèques qui s’avéraient être volés – donc mis en opposition par les premières victimes. Les secondes victimes sont celles qui devaient acheter des coupons appartenant à une société distribuant des cartes de paiement prépayées contre la remise d’un chèque. Ces personnes, bien que vulnérables, pensaient tirer un bénéfice par la différence existant entre le montant du chèque remis et le montant des coupons rendus. Un exemple concret : pour un chèque de 2 000 €, des coupons achetés d’une valeur de 1 500 €. Malheureusement pour ces personnes, à l’encaissement du chèque reçu, aucune somme n’a été délivrée.

Pour rappel, d’autres articles, un peu sur le même thème, ont déjà été publiés.

 

 

S’il vous plaît, faites très attention à ne pas tomber dans ces pièges ! De notre côté, nous, TONEO FIRST, faisons tout pour prévenir, réduire et éradiquer ce genre de comportements. 

L’Équipe TONEO FIRST.

Source sur la fraude : Juritravail.com

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,