| Publié dans Actualités et normes du monde financier

[Le saviez-vous ?] 6 éléments clés du Ramadan

Le Ramadan 2020 a officiellement débuté le 24 avril, après l’observation d’un nouveau croissant de lune. Moment de fête célébré par toute la communauté musulmane, cet événement est une occasion annuelle de rassemblement et de partage.

Or, c’est surtout un moment de piété dans le calendrier du culte, un moment durant lequel les musulmans doivent se repentir de leurs péchés, purifier leur esprit, se rapprocher des pauvres et s’adonner à une certaine introspection destinée à renforcer la maîtrise de soi.

Un Ramadan effectué avec sincérité doit apporter aux fidèles l’assurance de pouvoir affronter les événements de l’année à venir avec plus de force. Sa fonction est de réaffirmer le pouvoir de l’âme sur le corps, du spirituel sur le matériel, pour renforcer chacun des croyants dans sa foi.

Mais, entre culte et culture, connaissez-vous les principes essentiels de cet événement, qui réunit chaque année près de 2 milliards d’êtres humains ?

 

ramadan 2020

 

Le 9e mois du calendrier musulman

Ramadan est avant tout le nom d’un mois du calendrier musulman, qui, contrairement au calendrier chrétien, dépend des cycles de la Lune et non de ceux du soleil. Concrètement, chaque nouvelle lune marque le début d’un nouveau mois. Cela se traduit donc par 10 à 12 jours de moins chaque année par rapport au calendrier solaire ; d’où le fait que le mois de Ramadan se décale d’autant chaque année sur le calendrier que nous utilisons en France.

En l’occurrence, Ramadan correspond au 9e mois du calendrier musulman, celui durant lequel Dieu a commencé à révéler le Coran. Pour cette raison, Ramadan est le mois saint par excellence. C’est d’ailleurs le seul mois dont le nom figure explicitement dans le Coran.

Mais il est aussi considéré par les fidèles comme le mois de la charité. À son terme, ces derniers doivent s’acquitter d’une aumône : la « zakât al-fitr ». Mais, la charité est de mise durant tout le Ramadan, raison pour laquelle les organisations religieuses mettent sur pied des opérations de distribution de repas aux plus pauvres pendant tout le 9e mois du calendrier musulman.

Ce terme de « Ramadan » renvoie donc au nom du mois. Cependant, en France et dans beaucoup de pays occidentaux, on a tendance à associer avant tout ce terme au jeûne qui est effectué durant ce mois saint.

 

Le jeûne comme symbole de l’exercice de la foi

Le jeûne est l’événement le plus important du mois de Ramadan et pour cause, c’est l’un des 5 piliers de l’Islam. Tous les musulmans en âge de le pratiquer ne doivent donc pas manger après l’appel à la prière de l’aube ni avant la quatrième prière de la journée (al-maghrib), c’est-à-dire entre le lever et le coucher du soleil. Et cela vaut aussi pour l’eau !

Du reste, ce jeûne alimentaire doit aussi s’accompagner d’un renoncement, durant les heures du jour, aux pensées et activités sexuelles, d’une modération de la consommation de tabac et, plus généralement, d’un respect le plus strict possible des enseignements de l’Islam.

Ramadan est pour tous les musulmans l’occasion de se recentrer sur leur foi et d’exercer leur piété. La tradition veut d’ailleurs que, dans toutes les mosquées, l’imam ait récité la totalité des sourates du Coran entre le début et la fin du mois saint, lors des séances de prière collective organisées chaque soir.

 

Sunnites et Chiites ne jeûnent pas de la même manière

Comme sur plusieurs aspects de l’Islam, Chiites et Sunnites n’ont pas le même rapport au jeûne du Ramadan. Si les Sunnites, qui représentent 85 % des musulmans dans le monde, considèrent généralement qu’ils peuvent briser le jeûne dès que le soleil a disparu derrière l’horizon, les Chiites, qui représentent 15 % des musulmans, préfèrent attendre qu’il n’y ait plus la moindre luminosité dans le ciel.

Cela dit, cette règle n’est pas absolue et elle varie notamment en fonction des régions.

 

Laylat al-Qadr ou la Nuit du Destin

Selon le Coran, cette nuit sainte est « meilleure que mille mois » de prière et de bonnes actions. Autrement dit, prier durant cette nuit-là est plus pieux que prier pendant mille mois. Et la « Nuit du Destin » a naturellement lieu durant le Ramadan, lors d’un jour impair contenu dans les 10 derniers jours du mois.

C’est au cours de cette nuit que le Coran aurait été révélé à Mahomet dans la grotte de Hira par l’ange Gabriel (Jibrīl). Mais, dans la mesure où sa date précise est impossible à déterminer, les fidèles les plus assidus ont pris l’habitude de passer plusieurs nuits à prier à la fin de chaque Ramadan.

Là encore, Sunnites et Chiites n’ont pas exactement les mêmes règles pour situer cette nuit dans le mois et ne concentrent donc pas leurs prières sur les mêmes dates.

 

Les autres événements célébrés pendant le mois de Ramadan

Le Ramadan est surtout réputé pour le jeûne et l’Aïd, mais il est aussi l’occasion de commémorer bien d’autres événements de l’histoire de l’Islam. Parmi ces événements, on trouve par exemple la naissance d’Hussein (petit-fils de Mahomet) et de Fatima (fille de Mahomet), la mort de Kadija (première épouse de Mahomet), la bataille de Badr, la prise de la Mecque ou encore l’assassinat d’Ali (gendre de Mahomet).

Le mois de Ramadan est donc ponctué sur toute sa durée par de nombreuses références culturelles pour tous les musulmans. Il est l’occasion, chaque année, de souder la communauté des croyants autour de leur histoire et de leur culte, en célébrant les symboles de leur religion.

 

Aïd el-Fitr : la fête qui achève le Ramadan

Dernier jour du Ramadan, l’Aïd a lieu après 29 ou 30 jours de jeûne. C’est la fête de la rupture du jeûne, qui marque le passage à une nouvelle lune. Les musulmans se rendent alors à la mosquée dans la matinée, pour la première prière de l’Aïd, puis ils distribuent des présents aux enfants et organisent de larges festins avec la famille et les amis.

Le Ramadan est à ce moment terminé. Un nouveau mois lunaire débute et il faudra attendre qu’une année entière du calendrier musulman s’écoule pour célébrer un nouveau mois de Ramadan.

Alors, en attendant ce moment de fête, « Ramadan Mubarak » à tous les musulmans qui nous lisent !

Étiquettes : , ,