| Publié dans Consommation et tendances

Les nouvelles tendances du camping

C’est bien connu, le camping est aujourd’hui passé de mode ! En tout cas, c’est une idée répandue, qui a fait son chemin dans l’esprit de beaucoup de vacanciers. Pourtant, en 2018, les 8000 campings français ont accueilli 22 millions de clients, pour un chiffre d’affaires total de 2,5 milliards d’euros. Pas mal pour un secteur démodé, non ?

Et si le camping, qui reste le mode d’hébergement préféré des Français pour les vacances, avait en fait évolué ? Fini la tente plantée en plein soleil, dans un sol aride ou l’on ne parvient même pas à faire tenir quatre sardines. Fini le dos en compote après une nuit passée à même le sol parce que le matelas gonflable ne tenait pas dans le sac de voyage. Fini les lentilles fades, réchauffées sur le campingaz et mangées directement dans la boîte de conserve avec une cuillère en plastique trop large. Le camping du XXIe siècle a gagné en confort, en originalité et en émotions !

Petit tour d’horizon des tendances en la matière…

 

glamping

 

Glamping / Camping de luxe

Avouez qu’à première vue vous n’auriez pas songé à associer glamour et camping. C’est pourtant l’origine du concept de « glamping », qui attire de plus en plus de touristes. Ce mode d’hébergement offre aux vacanciers des installations simples et proches de la nature, mais dont le confort n’a rien à envier à beaucoup d’hôtels. En l’occurrence, cela ne sert à rien d’arriver avec sa tente et son sac de couchage. Tout est préinstallée ! La literie y est d’ailleurs de qualité, la déco, cosy, et les équipements, assez complets.

Souvent, ce type de camping est associé à un habitat insolite. Les nuitées en yourte, en tipi ou dans une cabane accrochée au milieu des arbres ont ainsi acquis une certaine notoriété ces dernières années et les box cadeau en ont parfois fait leurs produits phares. Mais il existe encore plus insolite ! Vous pourriez ainsi vous laisser séduire par une nuit passée à la belle étoile, sous un dôme transparent, ou bien une semaine inoubliable dans un igloo.

Vous l’aurez compris, glamping rime avec confort, mais aussi avec dépaysement et découverte. Le tout, dans un cadre respectueux de l’environnement et tourné vers la nature. Une bonne solution pour ceux qui ne sont pas prêts à abandonner leur lit douillet mais se sont lassés du côté aseptisé et impersonnel des hôtels.

 

Camping thématique

Parce que camping moderne ne signifie pas nécessairement camping luxueux, l’offre a également évolué vers les séjours thématiques.

Dans la continuité de l’esprit glamping, on trouve par exemple dans cette catégorie les campings écolos, où la protection de l’environnement et la sensibilisation aux enjeux écologiques sont placées au cœur des vacances. Bien sûr, l’empreinte carbone du mode d’hébergement y est réduite à son strict minimum, mais les propriétaires du lieu proposent également des activités d’initiation et de partage de connaissances destinées à ceux qui veulent apprendre à vivre dans un meilleur respect de la nature.

Autre grande thématique : le sport ! Et, là encore, l’offre est pléthorique. Camps sportifs pour les adolescents, séjours centrés sur la découverte de la plongée sous-marine ou des sports extrêmes, semaines de remise en forme et autres réjouissances susceptibles de vous faire découvrir des muscles dont vous n’auriez jamais soupçonné l’existence : il y en a pour tous les goûts.

Mais ce n’est pas tout. En vous renseignant auprès des agences spécialisées, vous pourrez trouver des thématiques plus singulières : animaux de compagnie, archéologie, œnologie, apprentissage des langues, création littéraire, cuisine, etc. Votre nouvelle passion se cache peut-être dans l’un de ces campings à thème…

 

Camping collaboratif

Bien que le camping soit l’un des modes d’hébergement les moins onéreux, ses nouveaux avatars nécessitent parfois d’avoir amassé quelques économies. Mais il existe un mode camping relativement méconnu et très accessible en termes de prix : le camping collaboratif.

Le principe est simple : chaque campeur doit participer aux tâches d’entretien et de gestion du lieu. Selon les jours, vous pourriez ainsi être assigné au nettoyage des sanitaires, à la tonte des pelouses, à l’accueil des nouveaux arrivants ou encore à l’encaissement de ceux qui s’en vont.

 

camping collaboratif

 

Certes, ce n’est pas vraiment ce que l’on envisage quand on prend des vacances bien méritées. Mais ces tâches n’occupent généralement que deux ou trois heures dans la journée et laissent ensuite tout le temps de vaquer à ses occupations de vacancier. Qui plus est, il est souvent intéressant de découvrir des activités éloignées de notre propre quotidien professionnel et de les partager avec des inconnus.

Curiosité et collaboration sont donc les deux maîtres-mots de ce mode d’hébergement bon marché.

 

Road-trip / Camping sauvage

Enfin, comment évoquer les tendances actuelles du camping sans évoquer le road-trip et le camping sauvage, qui y est souvent associé ? Pour le coup, la recherche d’aventure est la motivation principale de ceux qui choisissent ce type de vacances et, comme chaque aventure est différente, il n’y a pas deux road trips identiques.

Bien sûr, au cœur du road-trip, il y a la route. Les vacances du road-tripper sont donc nécessairement des vacances itinérantes. Chaque jour, ou presque, il fait halte dans un endroit différent et doit donc disposer d’un moyen de couchage mobile et rapide à installer. C’est le principe du camping sauvage.

Le van aménagé, plus maniable et moins encombrant que le traditionnel camping-car, est le mode de déplacement privilégié des amateurs de road-trips. Pratique, cela règle en même temps la question du déplacement et celle du couchage. Et, si l’on n’a pas l’âme d’un bricoleur, on peut facilement acheter ou louer un véhicule déjà aménagé et prêt à l’emploi.

Certains road-trippers, désireux de se tenir au plus près de la nature, font cependant le choix de voyager avec une voiture légère, voire un deux-roues, et donc de planter leur tente chaque soir dans un endroit différent. Cela oblige à se renseigner au préalable sur la législation des pays traversés, qui n’autorisent pas tous le camping sauvage de la même manière, mais c’est un véritable gage d’aventure et de sensations fortes !

 

Vous l’aurez compris, le camping de nos grands-parents est aujourd’hui supplanté par des campings plus originaux, plus excitants et adaptés aux envies de chacun. De là à dire que le camping est immortel….

Étiquettes : , , , , ,