| Publié dans Actualités et normes du monde financier

Grèves des transports : que faut-il retenir ?

Retards, absences, RTT et peut-être même télétravail, cela fait déjà près de deux semaines que les voyageurs sont obligés d’organiser leurs trajets, suite à l’annonce officielle des dates de grèves de la SNCF. Cette situation n’est certes pas confortable pour les passagers, néanmoins, ces grèves sont le résultat de réelles revendications. Cet article fera un zoom sur la situation actuelle, quelques aspects juridiques et des astuces afin de rendre cette situation plus digeste vis-à-vis des usagers.

 

Grève des transports : TONEO FIRST vous en parle

Grèves des transports : le mouvement social SNCF

Ce mouvement social met le doigt sur le statut de cheminot que le gouvernement veut modifier.

Qu’est-ce qui est revendiqué ?

 

Grève des transports : les revendications

 

Premièrement, les avantages du statut de cheminot devraient disparaître pour les nouveaux arrivants :

  • Statut garantissant un emploi à vie, chose rare de nos jours, et surtout avec les réformes du travail.
  • Une grille de salaires peu élevés mais en croissance continue.
  • Une retraite à 52 ans pour conducteurs et 57 ans pour les autres.

Deuxièmement, le monopole des voies ferrées, jusque-là réservées à la SNCF, se voit menacé par l’arrivée de concurrents privés, ce qui attise le conflit politique « organisations publiques vs. organisations privées ».

Troisièmement et étroitement liée aux deux premières causes, la peur de passer d’une entreprise à caractère public à une entreprise privatisée.

A ces trois principales raisons, viennent s’ajouter les problématiques suivantes : paiement / reprise de la dette, fin des petites lignes ne rapportant pas assez, investissements pour diminuer considérablement les pannes sur les voies, etc.

Rappel juridique : domaine de définition

Parce que le Droit du Travail fait partie des références juridiques pour ce type de problématique, rappelons donc ici quelques notions importantes.

 

Fonction publique : regroupement des organismes publics à caractère administratif où le recrutement a été effectué suivant la base du droit public. Les employés peuvent être catégorisés en fonctionnaires ou non fonctionnaires. Quant aux bénéficiaires d’emplois aidés, ils ne sont pas, en principe, pris en compte – sauf dans les statistiques publiées par la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (ou DGAFP).

Statut : ensemble des lois régissant le recrutement, le travail, la rémunération d’un employé membre de la Fonction Publique. Chaque statut détermine la hiérarchie et la fonction occupée.

Statut des agents : classification des agents de la Fonction Publique. Ils peuvent être titulaires, non-titulaires, ouvriers d’État, militaires, assistantes maternelles, praticiens hospitaliers et bénéficiaires d’emplois aidés (si mentionnés dans le périmètre de décompte).

Convention collective : ensemble des règles du Droit du Travail particulières pour à un secteur précis : contrat, hygiène, congés, salaires, classification, licenciement, retraite… y sont mentionnés. Cet accord écrit est le résultat de négociations entre syndicats de salariés et d’employeurs. Sauf cas particuliers, l’employeur a le devoir de l’appliquer. Pour ce qui est de la Fonction Publique, il n’existe pas de convention collective. Si les salariés y sont rattachés, les conventions collectives ne concernent que le secteur privé.

Perturbations ferroviaires : les dates annoncées

 

Mouvement social SNCF : les dates

 

Tous les trois jours, deux jours consécutifs durant et ce, pendant trois mois,  le trafic des voies ferrées sera entravé. C’est en tout 36 jours grèves regroupés en 18 pics de grève – 6 par mois. Quelles sont les dates retenues ?

 

Mobilisation mensuelle Avril Mai Juin
1 sur 6 mardi 3 et mercredi 4 jeudi 3 et vendredi 4 samedi 2 et dimanche 3
2 sur 6 dimanche 8 et lundi 9 mardi 8 et mercredi 9 jeudi 7 et vendredi 8
3 sur 6 vendredi 13 et samedi 14 dimanche 13 et lundi 14 mardi 12 et mercredi 13
4 sur 6 mercredi 18 et jeudi 19 vendredi 18 et samedi 19 dimanche 17 et lundi 18
5 sur 6 lundi 23 et mardi 24 mercredi 23 et jeudi 24 vendredi 22 et samedi 23
6 sur 6 samedi 28 et dimanche 29 lundi 28 et mardi 29 mercredi 27 et jeudi 28

 

Perturbations ferroviaires : pour un peu plus de confort

Comment gérer au mieux ses déplacements malgré le contexte ferroviaire actuel ? Quelles sont les alternatives au réseau ferré ?

  1. Les autres moyens de transports

Si vous avez d’autres choix de trajet que celui des voies ferrées, privilégiez-les ces jours, voire cette période entière.

  • Vous habitez Paris et avez quelques déplacements à faire à Bordeaux ? Prenez un billet d’avion.
  • Vous résidez non loin d’un collègue de travail ou peut-être sur son trajet domicile-travail ? Mettez-vous d’accord pour faire du co-voiturage. Des applications existent pour des personnes ne se connaissant pas et faisant pratiquement le même trajet matin comme soir. Vous serez plus confortables et pourrez engager la conversation avec votre compagnon de voyage.
  • Si votre ville est dotée d’un bon réseau routier, voyagez en autocar. Comme pour le train, vous n’êtes pas conducteur. Installez-vous, profitez du paysage et discutez, si vous le souhaitez, avec votre voisin. Il se pourrait que vous soyez confrontés à des embouteillages. Prenez votre mal en patience, vous êtes au moins assis.
  • Si votre trajet est possible en bus et en marchant un peu, allez-y.
  • Enfin, et si la distance domicile-travail est infime, optez pour un trajet en vélo.

 

  1. Le télétravail

Si aucun des cas énoncés précédemment ne vous convient et que votre contrat de travail vous le permet, faites du télétravail. Nous vous invitons à lire ou relire l’article stipulant, entre-autres, ce cas de figure. N’oubliez pas, qu’à domicile, il est préconisé de séparer, dans le meilleur des cas, vie professionnelle de vie privée. Vous êtes éligibles au droit à la déconnexion. Sachez-le.

 

  1. Les congés forcés

Vous n’aimez pas les contraintes et souhaitez alléger aussi bien cette pénibilité que vos heures travaillées ? Bien entendu, et pour ce cas de figure, il vous reste des jours de congés à poser ? N’hésitez pas, faites une demande à votre employeur.

 

  1. Le report des déplacements

Qu’il s’agisse de vacances, weekends en famille ou entre amis, de réunions ou autre déplacements professionnels, vous avez la possibilité de reporter ces voyages ? Faites-le. Le site officiel de OUIGO le préconise pour les périodes perturbées par les mouvements sociaux.

Perturbations ferroviaires : politique d’annulation et de remboursement

Pour ceux qui auraient déjà acheté un billet avant le mouvement ou malgré les conseils de la SNCF, il est possible d’obtenir le remboursement de son billet quel qu’il soit.

 

Mon train est annulé en raison de la grève

Même s’il est stipulé sur votre billet « non échangeables », « non remboursables », les billets SNCF (TGV, Intercités, TER et OUIGO) sont remboursables sans frais pour cause de grève.

Sur un aller/retour, vous n’avez qu’une seule date impactée par la grève ? Un remboursement est également possible, à condition que l’une des dates fasse partie de celles officiellement annoncées. Allons même plus loin, l’intégralité du voyage peut être remboursée. Pour l’instant, les demandes particulières ne sont valables que pour le mois d’avril. Néanmoins, et selon la SNCF, cette procédure « devrait logiquement être prolongé[e] si la grève l’était ».

 

Je souhaite annuler mon trajet même s’il n’est pas annulé

Un de vos voyages fait partie des dates de grève et votre train n’est pas annulé ? Il est tout de même possible de demander le remboursement de votre billet. Ceci est valable pour les trajets opérés par TGV, Intercités et TER. OUIGO, quant à lui, propose aux clients de remplir un formulaire de demande de remboursement.

 

Soyez patients et indulgents. Sachez qu’ils ne font pas grève pour mettre à mal les voyageurs ; ils font grève pour se faire entendre.

Bon courage à tous.

 

Sources sur la cause du conflit : France24 et LeMonde.fr

Sources juridiques : Fonction-Publique.gouv.fr et Service-public.fr

Source sur les conditions d’annulations et de remboursement : Liberation

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,