| Publié dans Non classé

Fraudes à la CB : comment profiter des soldes en toute sérénité ?

Au début de l’été 2018, le ministère de l’intérieur a lancé la plateforme « Perceval », destinée à recevoir les signalements de particuliers victimes de fraudes à la carte bancaire. Trois mois après son lancement, près de 18 000 signalements y avaient déjà été enregistrés. Et pour cause, ces dernières années, les fraudeurs ont redoublé d’ingéniosité pour parvenir à leurs fins et détourner le moyen de paiement préféré des Français.

Leur période de prédilection pour commettre leurs méfaits ? Les soldes ! Selon une enquête de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), 7 ménages français sur 10 ont été victimes d’une fraude à la carte de paiement en 2016. Or, les occasions qui rassemblent le plus d’acheteurs sont aussi celles qui attirent le plus d’escrocs.

Alors, comment profiter des soldes sans risquer d’être victime d’un escroc ? Nous avons fait le point pour vous sur les 5 fraudes les plus courantes et les moyens de s’en protéger.

 

fraude carte bancaire soldes

1. L’utilisation par un tiers à la suite d’une perte ou d’un vol

La fraude la plus répandue résulte d’un vol ou d’une perte de la carte. Avec la généralisation du paiement en ligne, le fraudeur qui récupère une carte bancaire peut aisément effectuer des achats sur internet en utilisant les 3 informations nécessaires à cela :

  • le numéro de la carte
  • la date d’expiration
  • le cryptogramme visuel

En l’occurrence, il n’est pas nécessaire d’être un génie de la cryptologie ni de déployer un système d’arnaque à grande échelle.

Pour s’en prémunir, il n’y a pas de solution miracle. Il faut simplement faire preuve de bon sens et faire attention à l’endroit où l’on range sa carte. Avec le temps, certains porte-cartes en plastique fournis par les banques peuvent se distendre et laisser tomber au sol les cartes qu’ils contiennent. En privilégiant des porte-cartes plus solides vous réduirez déjà grandement le risque.

2. La compromission directe

Certains escrocs récupèrent les 3 informations de paiement de votre carte sans même avoir à la voler. Un simple coup d’œil mal intentionné par-dessus votre épaule peut être à l’origine de cette fraude. On parle alors de « compromission directe ».

Pour l’éviter, la vigilance est de rigueur :

  • Ne laissez jamais trainer votre carte de paiement à la vue des regards indiscrets.
  • Soyez particulièrement attentif dans les files d’attente et dans les transports en commun.
  • Ne confiez pas votre carte à un inconnu, même à un vendeur ! Il est en effet arrivé que des employés de grandes enseignes commerciales profitent de leur position pour récupérer les informations de paiement des clients.

3. Le Phishing : vol des identifiants à la suite d’une arnaque en ligne

Le Phishing (ou hameçonnage) consiste pour le fraudeur à récupérer vos informations de paiement en se faisant passer pour un organisme d’autorité en qui vous avez confiance : banque, fournisseur d’énergie, opérateur internet, caisse d’allocations familiales, etc.

 

phishing

 

Vous avez certainement déjà reçu ce genre de mails qui vous demandent de confirmer vos informations personnelles pour continuer à bénéficier d’un service ou percevoir un remboursement. Parfois, les escrocs peuvent aussi passer par la duplication d’un site internet officiel pour obtenir un paiement de votre part en vous proposant des remises défiant toute concurrence. Ces faux sites ressemblent souvent trait pour trait aux vrais, mais certains détails ne trompent pas sur leur nature frauduleuse.

  1. Il est important de vérifier que le site sur lequel vous vous apprêtez à payer dispose bien d’un protocole de sécurité HTTPS, visible dans la barre d’adresse. C’est le critère minimum, mais cela ne suffit pas.
  2. Nous vous conseillons aussi de vérifier les mentions légales du site et la page de contact.
  3. Attention à l’extension du nom de domaine : il n’est pas rare que les sites frauduleux soient enregistrés en Afrique ou en Asie. Si vous visitez le site d’une grande marque occidentale mais que son adresse se termine par exemple par « .ga » (l’extension renvoyant au Gabon) et non « .com », faites marche arrière.
  4. Pour ce qui est du phishing par mail, soyez attentif à l’adresse de l’expéditeur ou aux éventuelles fautes dans le texte et dites-vous bien qu’aucune banque ni aucune administration ne vous demandera vos informations de paiement par mail.
  5. Ne payez jamais lorsque vous êtes connecté à un wifi public ou à celui d’un hôtel. Ce sont des cibles faciles pour les escrocs.

4. Le Skimming : piratage des terminaux de paiement

On appelle « skimming » la technique qui consiste à pirater un terminal de paiement ou un distributeur d’espèces pour lire la bande magnétique des cartes bancaires l’ayant utilisé. C’est un procédé qui permet de récupérer rapidement un volume important d’informations de paiement.

Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à faire pour se protéger d’un tel stratagème, si ce n’est vérifier régulièrement vos relevés bancaires et faire opposition sur votre carte dès qu’une sortie d’argent vous paraît suspecte.

5. Les applications de paiement sans contact

Le paiement sans contact est une technologie plébiscitée par les acheteurs pour son côté pratique, mais il pose problème en matière de sécurité, car des applications mobiles permettent aujourd’hui de débiter une carte avec un simple smartphone. Il suffit donc au fraudeur d’approcher son téléphone suffisamment près de votre carte pour activer une transaction sans contact.

Comme pour la fraude par compromission directe, vous aurez compris que la vigilance est une fois de plus de rigueur. Mais, dans ce cas précis, sachez qu’il existe aussi des porte-carte anti RFID (du nom de la technologie du paiement sans contact). Leur efficacité n’est pas totale, mais cela vaut le coût de les essayer…

 

porte-carte anti RFID

 

Commerce et fraude sont inséparables depuis la nuit des temps. L’appât du gain attire nécessairement la malhonnêteté. Mais nous espérons vous avoir convaincu, grâce à cet article, que le respect de certains principes de précaution vous permettra d’effectuer plus sereinement vos achats, surtout en période de soldes ! Bien sûr, si vous pensez avoir été victime d’une fraude sur votre carte Toneo, ne tardez pas à faire opposition.

Étiquettes : , , , , ,