| Publié dans Actualités et normes du monde financier

La fin des cartes de crédit et passeports d’ici 2030 ?

paiement mobile biometrique

D’ici quelques années, les préparatifs pour partir en vacances devraient considérablement se simplifier, notamment avec l’avènement des smartphones biométriques.

Bientôt finies les sueurs froides à l’aéroport à l’idée d’avoir oublié son passeport ou sa carte d’identité. D’ici la décennie prochaine, il y a de fortes chances que les passeports, permis de conduire et autres cartes d’embarquement aient complètement disparu de la circulation, au profit d’un simple smartphone.

« Plus de 220 modèles de smartphones compatibles avec la biométrie sont actuellement sur le marché », note Maxine Most, analyste chez Acuity Market Intelligence. « D’ici 2018, tous les smartphones intègreront la biométrie et d’ici 2020 les téléphones standards seront obsolètes. »

L’identification biométrique, que ce soit via les empreintes digitales ou le scanner de l’iris, aident déjà à contrer les fraudes, à simplifier les paiements physiques et en ligne, et garantissent la sécurité des données personnelles des utilisateurs Apple et Android.

bandeau empreinte digital scan iris

La popularité du système de paiement Apple Pay aux États-Unis, ajoutée au fait que les deux smartphones les plus populaires du marché — l’iPhone et le Samsung Galaxy S — sont dotés de lecteurs d’empreintes digitales, expliquent pourquoi plusieurs États américains testent déjà les permis de conduire numériques, tout comme au Royaume-Uni et en Australie.

À en croire la firme américaine Acuity Market Intelligence, spécialisée dans l’analyse des technologies émergentes, ce premier pas pourrait déboucher sur un monde dans lequel tous ces attributs seraient dématérialisés avant 2030.

« Nous commençons à peine à développer des standards mondiaux d’identité digitale », explique Maxine Most, qui souligne la vitesse à laquelle la biométrie change la vie des acheteurs de biens et de services.

« D’ici 2025, l’authentification biométrique sera standard avec des trillions de paiements annuels et de transactions d’informations, et d’ici 2030 les mécanismes de paiement physique comme les cartes de débit et de crédit deviendront peu pratiques et de moins en moins acceptées. L’identification biométrique, sécurisée, remplacera de multiples formes de mécanismes de paiement et d’identification », précise l’analyste.

Bien qu’Apple Pay et Android Pay commencent à prendre de l’ampleur dans certains pays, la révolution biométrique est encore loin. Ne faites donc pas l’impasse sur votre portefeuille ni vos papiers d’identité avant de partir sur les routes ou à l’étranger l’été prochain.

Source : Le Parisien

 

 

 

Étiquettes : , , , , ,