| Publié dans Consommation et tendances

Black Friday : ces chiffres qui affolent les compteurs

Tradition importée des États-Unis, le Black Friday se déroule traditionnellement le lendemain du jeudi de Thanksgiving. Cette année, il tombera donc le vendredi 29 novembre. Ce jour étant considéré comme le lancement de la période des achats de fin d’année, les commerçants américains ont pris l’habitude, dès le milieu du XXe siècle, de proposer pour l’occasion des offres promotionnelles.

Mais pourquoi cette expression de vendredi « noir », apparue dans la presse américaine en 1951 ? Pour deux raisons : d’abord parce que, les employés prenant pour la plupart une journée de congés afin de passer le long weekend de Thanksgiving en famille, les voies de circulations et les magasins sont généralement très encombrées de jour-là ; ensuite, parce que ce que ce vendredi de pic des ventes permettait traditionnellement aux commerçants les plus précaires de faire basculer leurs comptes dans le positif et ainsi de reprendre leur stylo noir pour rompre avec les mauvais résultats des lignes de compte inscrites en rouge dans leurs cahiers.

À l’origine, aux États-Unis, la tradition du Black Friday concernait donc en premier lieu les commerces physiques et les promotions en ligne, lorsqu’elles ont fait leur apparition, étaient plutôt reléguées au lundi suivant, appelé « Cyber Monday ». Mais, en France, cette tradition ayant été importée par les principaux acteurs de l’e-commerce, elle a beaucoup mieux pris dans le domaine des achats en ligne, comme en témoignent les chiffres affolants qui suivent…

 

black friday en chiffres

 

La barre des 50 millions de transactions franchie en 2018

En France, l’édition 2018 du Black Friday, qui a eu lieu le vendredi 23 novembre de la même année, a établie un record du nombre de transactions. Certes, cet événement étant encore relativement récent dans l’hexagone, ce record est régulièrement battu d’année en année et il reste encore à des années lumières du volume américain de transactions, mais, pour la première fois, la barre des 50 millions de transactions a été franchie l’année dernière. En 2018, le Groupement d’intérêt économique des cartes bancaires avait ainsi relevé une hausse de près de 15 % par rapport au nombre de transactions enregistrées en 2017. Et cette hausse a toutes les chances de se poursuivre en 2019… Du reste, avec un panier moyen qui avoisine les 100 € d’après les différentes études, le volume des dépenses devrait lui aussi suivre cette tendance.

 

71 % de dépenses en plus par rapport à un vendredi « normal »

Pour se rendre compte de l’ampleur du Black Friday, le plus simple est de le comparer à un vendredi « normal ». Or, les analystes qui l’ont fait ont justement relevé une hausse de près de 60 % du nombre de transactions par rapport aux autres vendredis du mois de novembre. Et, compte tenu de la hausse du prix d’un panier moyen lors de cette journée de promotions, la différence entre le vendredi « noir » et les autres sur le volume de dépenses est encore plus marquée : 71 % d’accroissement ! Pas de doute possible, le Black Friday est un événement attendu par les consommateurs.

 

Pic des ventes à 0h30

Cet événement est tellement attendu par les acheteurs en ligne désireux de faire de bonnes affaires que le pic des ventes se situe généralement aux alentours de 0h30, donc très tôt dans la nuit du jeudi au vendredi. Une bonne partie des achats se fait ainsi sur les toutes premières offres promotionnelles mises en ligne par les commerçants : « premiers arrivés, premiers servis », comme le veut la coutume en matière de soldes. Cela dit, la manière de procéder de certains acheteurs consiste à attendre en revanche les dernières heures de la journée, dans l’espoir que les promotions seront revues à la hausse sur les produits invendus. À chacun sa stratégie pour faire de bonnes affaires !

 

CB + PC : la combinaison gagnante

Si les stratégies diffèrent d’un consommateur à l’autre, une constante demeure : la grande majorité d’entre eux effectue ses achats sur son ordinateur et avec sa carte bancaire. Bien que la part des achats effectués sur PC soit en baisse ces dernières années, elle reste aux alentours de 65 %. A contrario, si les achats effectués sur mobile connaissent quant à eux une hausse régulière, ils dépassaient à peine les 30 % du volume total des achats lors de l’édition 2018 du Black Friday. Et, que l’on achète sur PC ou sur mobile, le moyen de paiement le plus utilisé reste de loin la carte bancaire, qui sert dans près de 80 % des transactions. PC + CB : voilà donc la combinaison plébiscitée par les amateurs de soldes en ligne.

 

1400 ventes par minute sur Amazon.fr

Certains chiffres bons à nous faire tourner la tête rendent compte de l’ampleur d’un événement comme le Black Friday et Amazon.fr avait révélé un chiffre de cet ordre en 2017, en indiquant avoir vendu 1400 produits par minute sur la seule journée du Black Friday. Or, cette année encore, le champion du e-commerce devrait franchir la barre des 1,5 millions d’articles vendus sur son site français, écrasant ainsi la concurrence en matière de chiffre d’affaires. Preuve s’il en fallait que les bonnes affaires ne se situent pas uniquement du côté des acheteurs et que le Black Friday est aussi la journée préférée des e-commerçants…

Étiquettes : , , , , , ,